·

L’Équipe travaux

 

L’équipe travaux constituée de 10 bénévoles prend en charge la remise en état des logements avant l’arrivée des locataires. Elle intervient pour les petits travaux de réparation, l’entretien des appartements mais également pour les travaux de rénovation plus conséquents (enduit, peinture, électricité...).

 

Début 2019, SLMM s’est lancée dans un beau projet de réhabilitation d’une maison située 4bis, rue de la passerelle. Cette maison préemptée par la municipalité a été confiée à notre association pour que nous
la transformions en 2 appartements T2. Le parc locatif de SLMM passera ainsi de 16 à 18 appartements « passerelle ».

Pour aménager 2 appartements dans cette vieille maison, il a fallu créer une cuisine, une salle d’eau/WC et séparer les tableaux électriques et les productions d’eau chaude.

Pour des raisons d’assurance et aussi d’efficacité, nous avons dû faire intervenir des entreprises (électricien, entreprise de bâtiment, plombier chauffagiste, couvreur).

Des jeunes de l’Ermitage nous ont aussi prêté main forte quelques week-ends pour décoller le papier peint.

Pour le reste, 120 litres de peinture nous ont été nécessaires pour repeindre murs et plafonds.
Les cuisines et salles de bain ont été entièrement refaites sans parler de toutes les finitions qui restent encore (VMC, boîtes à lettres, éclairages, débroussaillage, évacuation des gravats, nettoyages en tout genre ...) Un travail titanesque!

Ce chantier nous a réservé son lot de surprises !

-La plus désagréable a certainement été la découverte des 11 radiateurs fêlés, éclatés par le gel, ce qui a gonflé la note d’environ 3.500 €. Notre plombier a déployé des merveilles d’ingéniosité pour minimiser ce surcoût.

- La raideur de l’escalier d’accès aux combles nous a fait revoir à la baisse notre objectif pour le 1e étage, l’accès a finalement été condamné.


- Le matériel électro-ménager que nous espérions récupérer s’est avéré être non utilisable et nous avons dû en racheter.

- La balustrade du balcon trop faible à certains endroits, nous a conduits à condamner son accès par la pose de rambardes aux portes fenêtres.

 

                           AVANT                                   APRÈS